Les bureaux du député Serge Cardin vandalisés à Sherbrooke

Les bureaux du député de Sherbrooke Serge Cardin sont vandalisés. Les bureaux du député de Sherbrooke Serge Cardin sont vandalisés.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un ou des suspects ont aspergé des couleurs du drapeau de la fierté gaie et d'un symbole anti pro-vie les murs extérieurs du bureau du député péquiste de Sherbrooke, Serge Cardin.

Les auteurs du méfait ont diffusé un communiqué anonyme dans lequel ils affirment avoir vandalisé les bureaux dans l'objectif de dénoncer les positions pro-vie et contre le mariage homosexuel du député.

Ils ajoutent que le député a voté contre le mariage des personnes homosexuelles lors du vote fédéral de mai 2005 et qu'il s'est toujours absenté par la suite lors des délibérations au sujet de l'avortement à la Chambre des communes alors qu'il était député fédéral pour le Bloc québécois.

L'attaché politique de Serge Cardin a réagi à ces gestes de vandalisme. Il dément les allégations contenues dans le communiqué. Il affirme que le député n'est pas homophobe. En 2009, Serge Cardin a participé à une campagne dans le cadre de la journée internationale contre l'homophobie avec IRIS Estrie. Au cours de cette campagne, 5000 copies d'un document sur l'homophobie ont été envoyées aux Sherbrookois.

Les bureaux du député de Sherbrooke Serge Cardin sont vandalisés. Les bureaux du député de Sherbrooke Serge Cardin sont vandalisés.

« Sur le droit à l'avortement, je mets n'importe qui au défi de trouver une seule citation, un projet de loi, quoique ce soit sur lequel il aurait mentionné son désaccord sur le droit à l'avortement, ils vont chercher longtemps parce que ce n'est pas vrai du tout » affirme l'adjoint principal de Serge Cardin Sébastien Aubé.

Aucune plainte officielle n'a encore été déposée au Service de police de Sherbrooke. Les dommages sont évalués à 500 dollars.

Estrie en direct Afficher le fil complet

Facebook