Sherbrookois mort au retour de l'urgence du CHUS : le coroner rend son rapport

Le CHUS

Le coroner a rendu son rapport concernant la mort inexpliquée du Sherbrookois Maurice Dubé, retrouvé sans vie dans sa salle de bain, quelques heures après avoir consulté un médecin à l'urgence du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS).

Il s'était présenté à l'urgence parce qu'il ressentait des engourdissements aux bras et aux jambes à la suite d'une partie de tennis.

Me Luc Malouin, le coroner affecté au dossier, conclut que l'homme de 57 ans est décédé d'une rupture d'anévrisme. Selon son rapport, M. Dubé s'est présenté une première fois à l'urgence où le médecin lui a fait passer des radiographies pulmonaires et un bilan cardiaque. Ne voyant rien de particulier, il l'a retourné à son domicile.

Plus tard en soirée, une voisine s'est rendue chez la victime, car elle s'inquiétait de son état. Elle a alors trouvé ce dernier inconscient dans la salle de bain. Son décès a été constaté un peu plus tard au CHUS.

Le coroner se questionne sur l'investigation qui a été effectuée dans l'après-midi du 22 août à l'urgence du CHUS. « Considérant la cause de décès, je suis porté à croire que si on avait poussé plus loin l'investigation et fait une radiographie aortique, on aurait découvert l'anévrisme dont souffrait M. Dubé et on auraitpeut-être pu, à ce moment, procéder à une intervention chirurgicale », soutient, dans son rapport d'investigation, Me Malouin.

Aucune recommandation n'a été faite par le coroner. « Il appartient cependant au Collège des médecins du Québec d'analyser le présent dossier et de prendre les mesures qu'il jugera appropriées dans les circonstances », écrit-il.

Estrie en direct Afficher le fil complet

Facebook