Signaleur routier fauché : cure fermée pour le présumé chauffard

Signaleur routier fauché : cure fermée pour le présumé chauffard

Christian Nadeau, 46 ans, accusé de conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions, passera le prochain mois dans un centre de traitement des problèmes de consommation d'alcool.

La demande a été accordée par le tribunal, mercredi matin, alors que l'accusé était de retour en cour.

Christian Nadeau, qui est à l'emploi de la municipalité de Sainte-Sophie-d'Halifax, aurait heurté un signaleur routier, lundi matin, sur la route 265, à Plessisville.

Le suspect avait un taux d'alcoolémie quatre fois plus élevé que la limite permise par la loi.

La victime n'a subi que des blessures légères.

Dans la petite municipalité de Saint-Sophie-d'Halifax, où l'accusé occupait un poste clé au service de la voirie, on se questionne déjà sur les possibilités de le voir un jour réintégrer son emploi de manoeuvre en chef qu'il occupe depuis 18 mois.

« C'est sûr que le conseil municipal se penchera sur le dossier et devra prendre la décision appropriée. C'est évident que cet employé doit conduire la machinerie dans le cadre de son travail. S'il perd son permis de conduire, c'est un prérequis pour travailler, il faudra prendre les mesures nécessaires », explique la directrice générale de la municipalité, Suzanne Savage.

L'accusé, Christian Nadeau, dont le permis de conduire a été suspendu, sera de retour en cour le 1er mars.

Estrie en direct Afficher le fil complet

Facebook