Froid polaire en Estrie

Sur la banquise, en face de Rimouski Sur la banquise, en face de Rimouski

La vague de froid s'intensifie aujourd'hui en Estrie. Une alerte de refroidissement éolien est en vigueur alors que les températures ressenties varient entre -37 degrés Celsius et -41 degrés Celsius à Sherbrooke, Victoriaville, Lac-Mégantic et Thetford Mines.

Le froid intense devrait persister au cours des prochains jours, rapporte André Cantin, d'Environnement Canada. « Jusqu'à la fin de la semaine et même au cours de la fin de semaine, des températures qui vont demeurer nettement sous les normales de saison, avec des forts vents d'ouest à nord-ouest. Et tout ça, avec l'air très froid qui circule au-dessus des eaux libres du golfe, bien ça peut générer des bourrasques de neige, qui pourraient réduire les visibilités à presque nulles par moment », explique-t-il.

Ce soir, les températures devraient descendre jusqu'à -30 degrés Celsius, avec une température ressentie de -45 degrés Celsius.

Se protéger du froid

André Cantin explique que des températures inférieures à -40 degrés Celsius peuvent entraîner le gel des parties exposées de la peau en moins d'une minute. Les premiers éléments qui vont geler, ce sont les extrémités. Il faut être prudents pour les mains, les pieds, les oreilles et le visage.

La direction de la Santé publique du Québec recommande aux parents de garder les enfants à l'intérieur le plus possible quand le mercure plonge sous la barre de -25 degrés Celsius.

Un facteur au travail sur la rue Saint-Germain Un facteur au travail sur la rue Saint-Germain

Le froid intense peut causer des problèmes, notamment aux gens qui travaillent à l'extérieur, comme les matelots, les travailleurs de la construction et les éboueurs. Certains chantiers de construction doivent même être fermés puisque certains matériaux, comme le béton, ne peuvent être manipulés par temps aussi froid.

Vers une consommation historique

Hydro-Québec anticipe par ailleurs une consommation d'électricité record en raison de la vague de froid qui frappe toute la province. La société d'État prévoit une pointe historique de 39 000 mégawatts jeudi matin, ce qui dépasserait de 1500 mégawatts le record du 24 janvier 2011.

Hydro-Québec demande à ses clients d'éviter de trop solliciter son réseau en prenant certaines mesures. Afin d'éviter des primes de dépassement supplémentaires dans les achats d'énergie auprès d'Hydro-Québec, le Service d'Hydro-Sherbrooke invite la population à collaborer en évitant les grandes consommations d'électricité ce mercredi 23 janvier 2013, entre 16 h 30 et 19 h 30, ainsi que le jeudi 24 janvier 2013, entre 6 h 30 et 9 h et entre 16 h 30 et 19 h 30.

De son côté, la Ville de Sherbrooke déploie tous les efforts afin réduire la consommation d'énergie de ses bâtiments et équipements municipaux. Avec la collaboration des arrondissements et des différents services municipaux, diverses mesures seront aussi prises. L'éclairage des patinoires sera fermé pendant cette période de demande accrue. Les éclairages décoratifs seront également éteints au centre-ville et, lorsque possible, à d'autres endroits de la ville.

Hydro-Québec recommande de réduire le chauffage de un à deux degrés dans les pièces inoccupées et d'utiliser les appareils électriques énergivores en dehors des heures de pointe, soit de 7 h à 9 h le matin et de 16 h à 20 h le soir.
Le chauffe-moteur est un outil efficace, rappelle CAA -Québec Le chauffe-moteur est un outil efficace, rappelle CAA -Québec

Démarrage du véhicule

CAA Québec s'attend à une journée très occupée pour les dépannages. « À partir de -24 degrés, on voit le nombre d'appels augmenter », souligne le porte-parole de CAA-Québec, Cédric Essiminy. Il précise que les composantes des voitures ne sont pas affectées par les facteurs éoliens et humidex qui sont ajoutés à la mesure de la température dans les bulletins de météo.

À 10 h ce matin, dans la région sherbrookoise, quelque 60 personnes avaient fait appel aux services du CAA. À l'heure actuelle, il faut prévoir environ 1 h 15 d'attente pour obtenir ces services.

CAA-Québec recommande plusieurs précautions, lors de l'arrêt du moteur, afin de faciliter le démarrage de la voiture le lendemain matin. Il faut faire le plein d'essence pour éviter la condensation dans le réservoir et fermer tous les appareils électroniques avant de couper le contact du moteur (essuie-glace, chaufferette, radio, sièges chauffants, etc.), surtout pour les véhicules plus âgés.

Estrie en direct Afficher le fil complet

    Facebook