Le Zoo de Granby à la recherche active d'un nouvel éléphant

Zoo de Granby : malgré le départ de Toutoune, Sarah est en pleine forme

Après le décès, en novembre dernier, de Toutoune, l'éléphante vedette du Zoo de Granby, la direction assure qu'elle est en recherche active pour trouver un nouveau compagnon à Sarah, l'autre éléphante du jardin zoologique.

Celle qui avait cohabité avec Toutoune, décédée d'une pneumonie, pendant près de 24 ans, l'éléphante Sarah, est toutefois en pleine forme. Les gardiens zoologiques craignaient qu'elle ne soit affectée par la mort de Toutoune.

« Elle a eu une perte d'appétit, un stress puisqu'elle a perdu ses points de repère. Toutoune, c'était l'éléphant dominant. Les premières journées, Sarah était un peu déstabilisée, ce qui est normal. Les gardiens ont passé beaucoup de temps avec elle », explique le directeur principal des activités zoologiques au Zoo de Granby, Alain Fafard.

Depuis qu'elle est seule, les gardiens sont aux petits oignons avec Sarah. « On faisait déjà beaucoup d'enrichissement avec nos animaux, mais on essaie de varier encore plus. Aujourd'hui, on lui a donné une friandise glacée, par exemple. On varie la manière de donner de la nourriture. L'éléphant travaille plus, il sera occupé et n'aura plus autant de temps à penser qu'il est seul », croit le gardien de Sarah, Alain Noël.

Ce dernier espère toutefois que le Zoo de Granby trouvera un compagnon pour Sarah bientôt. « C'est certain qu'on aimerait ça avoir des éléphants pour cohabiter avec Sarah. En nature, ils sont plusieurs éléphants. Moi, je fais un peu office d'éléphant matriarche, mais je ne peux pas être là , avec Sarah, jour et nuit et il y a des choses que je ne peux pas lui apprendre. C'est sûr qu'en 29 ans, elle a appris bien des choses, mais on apprend toujours des nouvelles choses », croit-il.

Le Zoo de Granby est à la recherche active de nouveaux éléphants depuis la construction du nouveau pavillon en 2007. Il pourrait en accueillir jusqu'à six. « Avec notre association, aussitôt qu'un éléphant est disponible, je suis mis au courant, mais la liste d'attente est souvent longue », explique M. Fafard.

L'organisme américain In defense of Animals (IDA) a récemment blâmé le Zoo de la vallée d'Edmonton de laisser Lucy, une éléphante âgée, vivre seule. L'organisme affirme que pour s'épanouir, les éléphants ont besoin de sociabiliser. « Ils ont raison. Ce n'est pas ce qu'on souhaite laisser Sarah seule. On travaille fort pour avoir d'autres éléphants », soutient le directeur du Zoo.

En attendant un nouveau pensionnaire, les gardiens assurent que Sarah est heureuse et en santé.

Estrie en direct Afficher le fil complet

Facebook