Un homme de 27 ans accusé de délit de fuite mortel à Sherbrooke

Marie-Laurence Delainey fait le point

Martin Nadeau, 27 ans, a été formellement accusé lundi, au palais de justice de Sherbrooke, de délit de fuite ayant causé la mort, de délit de fuite ayant causé des lésions corporelles, de conduite avec les facultés affaiblies et de non-respect des conditions. Il a plaidé non-coupable à l'ensemble des chefs.

Le chauffard a été appréhendé dimanche soir, à son domicile, relativement à ce délit de fuite mortel survenu samedi à Sherbrooke. Martin Nadeau connaissait le propriétaire du véhicule.

La voiture impliquée dans l'accident a été retrouvée en soirée samedi. Les policiers ont ensuite rencontré le propriétaire qui a été relâché. Aucune accusation ne sera portée contre lui.

Pour sa part, Martin Nadeau est connu des milieux policiers. Il devait d'ailleurs subir un procès en mars prochain pour répondre à des accusations de conduite en état d'ébriété. Les événements liés à cette accusation seraient survenus en mars 2012.

L'homme a des antécédents judiciaires en matière de stupéfiants, de voies de fait et d'attouchements.

Il restera incarcéré pour la suite des procédures. Son retour en cour est prévu mercredi.

Rappel des faits

L'accident s'est produit vers 3 h, dans la nuit de vendredi à samedi, sur la rue Prospect, dans le quartier nord de Sherbrooke. Deux jeunes femmes ont été happées par un véhicule dont le conducteur a pris la fuite.

Une femme de 19 ans, Roxanne Bouffard-Cyr, a été tuée, tandis que son amie de 20 ans, Bohémie Drouin, soigne ses blessures au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke. Son état est passé de critique à stable. On ne craint plus pour sa vie.