Lots de sang en quarantaine : la situation revient à la normale

Sang en quarantaine

La situation revient lentement à la normale dans les hôpitaux de l'Estrie, du Centre-du-Québec et de la Mauricie à la suite de la mise en quarantaine de lots de produits sanguins.

Jeudi, une seule chirurgie, qui était à haut risque d'hémorragie, a dû être reportée à Sherbrooke. Tout se déroule normalement vendredi.

L'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, à Victoriaville, a dû annuler une vingtaine de chirurgies qui étaient prévues jeudi et vendredi.

Quant au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Drummond, il a dû annuler six chirurgies à potentiel hémorragique à l'Hôpital Sainte-Croix de Drummondville.

À Trois-Rivières, quatre chirurgies ont été reportées vendredi ainsi que six transfusions de sang. La direction se fait rassurante et explique que les réserves sont suffisantes pour les urgences.

C'est la découverte de microfissures dans des sacs utilisés pour stocker les produits sanguins qui a conduit Héma-Québec à prendre la décision de mettre en quarantaine des lots de sang.

Tests effectués

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a indiqué que les tests se poursuivent afin de déterminer si les sacs de sang retirés par Héma-Québec sont contaminés ou non. La défectuosité proviendrait d'un problème d'étanchéité dans la tubulure.

« On est à peu près certain que le sang n'est pas contaminé, mais on veut être absolument certain. » — Réjean Hébert, ministre de la Santé
Le ministre de la Santé Réjean Hébert a salué vendredi le travail d'Héma-Québec qui selon lui a agi avec prudence. Le ministre de la Santé Réjean Hébert a salué vendredi le travail d'Héma-Québec qui selon lui a agi avec prudence.

Réjean Hébert estime que Héma-Québec a bien géré la situation. « On avait un problème de tubulure qui aurait pu entraîner une contamination au niveau des bactéries qu'on retrouve au niveau de l'air ambiant. On ne parle pas de contamination par le VIH ou par l'Hépatite, on parle d'une contamination simple », a-t-il précisé.

Le ministre Hébert applaudit la décision prudente d'Héma-Québec de retirer les stocks jusqu'à ce que les tests démontrent que le sang n'est pas contaminé.

Estrie en direct Afficher le fil complet

Facebook