Coup d'envoi de la 29e Opération Nez rouge

Des bénévoles de Nez rouge à l'oeuvre Des bénévoles de Nez rouge à l'oeuvre (archives)  Photo :  Radio-Canada

C'est vendredi soir que s'amorce au Québec la 29e Opération Nez rouge. La campagne de cette année sera l'une des plus longues de l'histoire de l'organisation; elle s'étendra sur 32 jours, soit jusqu'au 31 décembre.

Une armée de bénévoles est fin prête à raccompagner les fêtards. Cette année, près de 70 régions du Québec seront desservies par les services d'Opération Nez rouge.

L'an dernier, près de 63 000 raccompagnements ont été effectués dans la province durant la période des Fêtes. Il s'agissait d'une hausse de 6 % par rapport à la campagne de 2010. C'est dans la région de Québec, où Opération Nez rouge a été fondée, que le nombre de raccompagnements est le plus élevé au Québec.

La coordonnatrice d'Opération Nez rouge à Sherbrooke, Marie-Ève Dugas, explique que cette année, les réseaux sociaux pourraient avoir des effets insoupçonnés. « Facebook, Twitter et tout ça, ça fait parler de nous et on en est très content. On a hâte de voir ce que ça va donner cette année. »

Des applications pour téléphones intelligents permettent de créer des alertes et de connaître le temps d'attente avant l'arrivée des bénévoles.

La traditionnelle opération gyrophare a lieu vendredi après-midi dans les rues de Sherbrooke pour marquer le début des activités d'Opération Nez rouge.

Les bénévoles sont les bienvenus

Même si les organisateurs comptent déjà sur plusieurs équipes, ils ne refuseront aucune aide. « Tant qu'il y a du monde, nous, on les accepte », fait savoir Aurélie Lévy, directrice des communications chez Opération Nez rouge.

Cette dernière précise que les personnes qui voudraient agir à titre de bénévoles peuvent se présenter dans les bureaux d'Opération Nez rouge le soir même afin de s'inscrire.

« Ils remplissent tout sur place. On a un partenaire du corps policier qui est sur place, qui fait la vérification, puis ils partent pour la route », explique Mme Lévy.

Opération Nez rouge vise 5000 raccompagnements dans la grande région de Sherbrooke.

Estrie en direct Afficher le fil complet

Facebook