Des soins palliatifs pour les cancéreux

La maquette de la maison La maquette de la maison

Une maison spécialisée dans les soins palliatifs devrait bientôt voir le jour à Bromont. Ses promoteurs croient pouvoir amasser les 3,6 millions de dollars nécessaires à la concrétisation du projet d'ici 6 à 18 mois.

La maquette de la maison, baptisée Au Diapason, a tout de même été dévoilée ce matin. L'institution offrira huit chambres suffisamment spacieuses pour accueillir une famille. Un visiteur pourra également dormir aux côtés du patient. Les chambres seront aussi dotées d'une salle de bain privée et d'un patio donnant sur la montagne.

La région avait véritablement besoin d'une maison de ce genre. Environ 300 personnes ont besoin de soins palliatifs chaque année, dont 200 meurent d'un cancer. La maison ne sera toutefois pas réservée aux cancéreux.

Une maison spécialisée dotée de huit chambres desservira la population de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska d'ici 6 à 18 mois.

Louise Delorme-Kelly Louise Delorme-Kelly

En entrevue à la télévision de Radio-Canada, la présidente du comité d'implantation, Louise Delorme-Kelly, a souligné le fait qu'un donateur, Denis Messier, a gracieusement offert, la veille de Noël, un terrain répondant aux critères du comité: le site, chaleureux, est situé à proximité du boulevard Pierre-Laporte et près de l'autoroute 10.

La construction de la maison coûtera 4 millions de dollars, mais le don du terrain et des plans architecturaux a réduit la facture de 400 000 $. Les 3,6 millions restants feront l'objet d'une campagne de souscription.

Estrie en direct Afficher le fil complet

Facebook