Traverser l'Atlantique à la rame : une aventure, mais aussi une expérience scientifique

Mylène Paquette Mylène Paquette attend des vents favorables pour quitter Halifax.  Photo :  Rebecca Martel/Radio-Canada

L'aventurière Mylène Paquette, qui partira samedi d'Halifax pour sa traversée en solitaire de l'océan Atlantique à la rame, collaborera avec l'Institut des sciences de la mer de Rimouski pour la réalisation de recherches scientifiques.

Une fois en mer, Mylène Paquette recueillera des données pour l'Institut. Elle enregistrera les sons de l'océan à l'aide d'un micro installé à 10 mètres de profondeur sous son bateau. Les scientifiques croient qu'ils pourront ainsi suivre la migration de baleines ou vérifier s'il y a des endroits exempts de bruits dans l'océan.

En collaboration avec l'Université du Québec à Rimouski, Mylène Paquette diffusera aussi des capsules éducatives pour sensibiliser la population à l'importance des écosystèmes marins. « Je voudrais que cette traversée puisse être une espèce de média pour que les gens puissent connaître l'océan, s'en rapprocher », fait valoir Mme Paquette.

Un intérêt régional

Plusieurs autres éléments rattachent l'aventure de la Montréalaise à l'Est du Québec. Son bateau a été modifié par le Rimouskois, Hermel Lavoie. « Il a été bénévole pour préparer le bateau pendant près d'un an, souligne Mylène Paquette, et c'est pour ça que le bateau s'appelle Hermel maintenant, parce que c'est son essence que je veux amener avec moi. »

De plus, la maison de production PVP de Matane suivra aussi l'expédition de la rameuse. Trois caméras ont été installées à bord du bateau afin que l'aventure d'une centaine de jours puisse être diffusée au petit écran. PVP produira un épisode de la série Océania, présentée sur la chaîne Explora, et un documentaire pour la télévision régionale de Radio-Canada. Une équipe de tournage sera à Halifax samedi pour prendre des images du départ.

La jeune femme parcourra 5000 km. Mylène Paquette devrait arriver à Lorient, en France, au mois d'octobre.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

    La Grande guignolée 2014

    Facebook