Un randonneur perdu dans le Parc de la Gaspésie

Les recherches se poursuivent pour retrouver un randonneur porté disparu en Gaspésie

Un homme de 37 ans est porté disparu depuis dimanche matin dans le Parc de la Gaspésie.

Les policiers en motoneige ont entamé leurs recherches dès le lever du jour, mardi matin. L'hélicoptère de la Sûreté du Québec a aussi été réquisitionné. Un poste de commandement a été installé au centre d'interprétation du Parc de la Gaspésie pour coordonner les recherches.

Un second hélicoptère a été déployé en début de soirée pour relayer l'autre sur place. Il patrouillera le secteur cette nuit à la recherche de fumée ou d'une lumière de lampe de poche.

L'homme de la région de Québec faisait partie d'un groupe de six skieurs qui avait loué un refuge dans le secteur des mines Madeleine. Dimanche matin, le randonneur s'est détaché du groupe et n'a jamais été revu depuis. La disparition n'a pu être signalée que lundi soir en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Claude Doiron, explique que l'homme est un habitué de la montagne. « Pour l'instant, il n'y a pas lieu de croire qu'il serait en danger. On sait qu'il avait des équipements de survie avec lui, sac de couchage, des provisions et tout ça », précise le policier. L'homme avait aussi avec lui le nécessaire pour faire du feu.

Toutefois, les skieurs de la Traversée de la Gaspésie (TDLG) en ski de fond, qui étaient lundi dans le secteur du lac aux Américains, rapportent que les conditions de ski étaient très difficiles. Certains skieurs ont d'ailleurs offert leur aide aux policiers.

Quartier général des recherches entreprises par la Sûreté du Québec pour retrouver le randonneur disparu dans le parc. Quartier général des recherches entreprises par la Sûreté du Québec pour retrouver le randonneur disparu dans le parc.

Les recherches sont aussi plus ardues du fait que l'accès au téléphone cellulaire est impossible dans le parc. De plus, les risques d'avalanche sont élevés, ce qui inquiète les secouristes.

Il est tombé 1,2 mètre de neige dans le secteur au cours des 24 dernières heures. De petites avalanches ont été observées mardi matin en basse altitude dans le secteur de mines Madeleine. Selon le prévisionniste du Centre d'avalanches de la Haute-Gaspésie, Jean-Pierre Gagnon, il est probable que des avalanches plus importantes aient eu lieu dans le parc depuis dimanche.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook