Le comité Eau Courant revient à la charge à Mont-Joli

Un groupe veut demander un moratoire sur la fluoration de l'eau à Trois-Rivières Un groupe veut demander un moratoire sur la fluoration de l'eau à Trois-Rivières

Après plusieurs mois de silence, le comité Eau Courant de Mont-Joli reprend la parole.

Le regroupement qui conteste le projet de fluoration du réseau d'eau potable de la ville invite les citoyens à signer la pétition sur le site de l'Assemblée nationale.

Cette pétition vise à obtenir une commission parlementaire afin de faire la lumière sur les aspects scientifiques, sanitaires, économiques et légaux de la fluoration.

Le document propose également de statuer sur la l'abolition du programme de fluoration de l'eau potable. La date limite pour la signer est le 20 février.

Dimanche, 3539 personnes avaient appuyé cette demande.

La porte-parole du comité, Maryse Plante-Couture, rappelle que le parti québécois a inscrit cet enjeu dans son programme électoral.

Elle espère donc que le gouvernement actuel sera à l'écoute des citoyens.

Selon elle, le sujet est tellement controversé, il y a tellement de pour et de contre, que le principe de précaution doit prévaloir.

Maryse Plante-Couture dit qu'elle aurait préféré que les élus de Mont-Joli abandonnent le projet plutôt que de décréter un moratoire et de renvoyer cet enjeu à la prochaine campagne électorale municipale.

Elle rappelle que 2500 citoyens de Mont-Joli ont déjà signé une pétition contre l'ajout de fluor dans leur eau.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook