Côte-Nord : Mines de fer Champion croit toujours à son projet au sud de Fermont

Archives Archives

Mines de fer Champion veut toujours aller de l'avant avec son projet de Fire Lake North, situé au sud de Fermont, et ce, malgré les hésitations du CN.

La minière estime qu'elle pourrait y extraire 9 millions de tonnes de fer par année, ce qui créerait plus de 500 emplois pendant la durée de vie de la mine.

Pour réaliser le projet de Fire Lake North, la société doit trouver 1,6 milliard de dollars, dont 300 millions seraient investis pour la création d'un nouveau chemin de fer.

Un plan d'ensemble pour la fosse du Labrador

Le porte-parole de Mines de fer Champion, Jean-Luc Chouinard, veut impliquer qu'autres compagnies dans ce projet. « Quand on parle d'un lien ferroviaire de cette importance-là, on n'envisageait surtout pas une construction juste pour nous-même. On regardait ça plus dans un plan d'ensemble pour la fosse du Labrador », indique-t-il.

Dans son étude rentabilité, Mines de fer Champion conclut que l'investissement sera remboursé en trois ans et demi, si elle réussit à vendre le fer à 110 $ la tonne durant 20 ans.

Des sites voisins pourraient même à l'aider à produire 20 millions de tonnes annuellement. « C'est sûr qu'étant donné qu'on avait fait beaucoup de travail avant de signer l'entente avec le CN, il s'agira tout simplement de continuer l'exercice. Parce qu'il nous faut absolument ce lien ferroviaire-là », souligne le porte-parole de la société.