La sensibilisation des agriculteurs au coeur du rapport du coroner sur un accident à Saint-Tharcisius

Moissonneuse-batteuse Moissonneuse-batteuse (Archives)

Le coroner Jean-François Dorval croit que les efforts de sensibilisation sur la sécurité au travail doivent se poursuivre auprès des agriculteurs. Il a publié son rapport sur l'accident qui a coûté la vie à René Paquet, de Saint-Tharcisius, en octobre 2011.

L'homme de 63 ans avait chuté en soirée dans la boîte à grains de sa moissonneuse-batteuse. C'est un employé qui avait découvert le corps de la victime le lendemain matin.

Selon le coroner Dorval, le moteur de la moissonneuse-batteuse était en marche lors de l'accident, ce qui va à l'encontre de tout travaux de maintenance, de réparation ou de déblocage de la boîte à grain.

De plus, il n'y avait pas de grille de protection pour empêcher l'accès à la boîte. Le coroner, Jean-François Dorval, demande à l'Union des producteurs agricoles et à la CSST de prêter attention aux agriculteurs dans leurs campagnes de sensibilisation.

« On devait sensibiliser les agriculteurs du Québec, dont ceux de notre région, qu'ils peuvent subir des blessures importantes lorsqu'ils doivent intervenir dans le trémie, s'ils ne prennent pas certaines mesures de précaution, s'ils enlèvent certains équipements de protection. » — Jean-François Dorval, coroner

Au cours des trois dernières années, trois décès ont été causés par un comportement imprudent avec une moissonneuse-batteuse. Ces trois accidents mortels sont tous survenus au Bas-Saint-Laurent.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Coupe Grey 2014
La Grande guignolée 2014

Facebook