Labrador : la chasse au caribou de la rivière George interdite

Caribous Des caribous (archives)

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador interdit la chasse au caribou de la rivière George sur son territoire, et ce, pour une période de cinq ans.

Le ministre de la Justice de la province, Darin King, précise que cette loi s'applique également aux Premières Nations et Inuits.

D'ailleurs, tout individu qui contreviendra à la loi sera susceptible d'être arrêté.

Une récente étude démontre que le troupeau de 75 000 bêtes a décliné de 70 % pour se chiffrer à 20 000 en 2011.

Des Innus du Québec se rendent fréquemment au Labrador pour chasser le caribou. Il y a deux semaines, des leaders autochtones étaient réunis à Kuujjuaq pour discuter de la question.

Les Inuits et les Métis du Nord du Québec ont demandé à leurs membres de suspendre la chasse au caribou de la rivière George pour les deux prochaines années. La position a été rejetée par les communautés innues.

L'incompréhension demeure

Selon le biologiste de l'Université Laval, Steeve Côté, il y a urgence d'agir dans le dossier.

« On n'a jamais eu un chiffre aussi bas pour ce troupeau-là. » — Steeve Côté, biologiste

L'incompréhension demeure sur le déclin du troupeau au Labrador. Les cycles dans la taille des populations de caribous sont communs, mais les scientifiques sont incapables d'expliquer ce creux historique.

« On est capable de prédire la taille, mais on comprend encore mal pourquoi ces taux de survie sont aussi faibles et pourquoi le recrutement est aussi faible », ajoute le biologiste.

Steeve Côté ajoute que l'impact de la chasse autochtone est difficilement quantifiable puisqu'aucun enregistrement des captures n'est effectué.

Les Innus de la Côte-Nord devraient se prononcer plus tard cette semaine sur la question.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook