François Boulanger quitte la direction du Parc de la Gaspésie

gite-mont-albert Auberge du Gîte du Mont-Albert dans le parc de la Gaspésie  Photo :  Joane Bérubé

Celui qui depuis 20 ans dirige le Parc de la Gaspésie, François Boulanger, prendra sa retraite en avril prochain. François Boulanger a commencé sa carrière au parc comme responsable du service à la clientèle, il y a 30 ans.

Après toutes ces années, il se dit fier d'avoir contribué au développement du parc et d'en avoir amélioré la notoriété.

Sous sa gouverne, le Parc a aménagé de nouveaux circuits comme les randonnées aux monts Xalibu, Ernest-Laforce et Olivine qui se sont ajoutés aux plus classiques excursions du lac aux Américains et des monts Albert et Jacques-Cartier. Le plus grand regret de François Boulanger est de ne pas avoir pu stabiliser la population de caribous du parc qui est toujours en déclin. « 

Toutefois, il avoue que son plus grand regret est la situation précaire du caribou, dont la population est toujours en déclin.

Il rappelle que des mesures sévères restreignant entre autres l'accès au mont Jacques-Cartier ont été mises en place.

Il note qu'il y a encore beaucoup de caribous observés au mont Jacques-Cartier même s'il est difficile d'établir l'impact des mesures établies par les gestionnaires du parc. « Dans l'ensemble, observe François Boulanger, la vie du caribou est difficile et la survie demeure précaire. »

Le cheptel de caribous du parc de la Gaspésie, le dernier au sud du 52e parallèle, compte moins de 150 individus.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook