Est du Québec : un plan d'action contre l'assurance-emploi

Front commun à l'Est

Près de 100 personnes se sont réunies vendredi à Mont-Joli pour créer le Front commun de l'Est du Québec contre la réforme de l'assurance-emploi. L'événement a également permis de s'entendre sur un plan d'action.

Il s'agit d'une première rencontre rassemblant les représentants de 70 groupes et organismes du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Des milliers de personnes sont descendues dans la rue au cours des derniers mois pour protester contre la réforme d'Ottawa. Malgré tout, le gouvernement conservateur ne bronche pas.

Le plan d'action du Front commun s'articule autour de trois grands rendez-vous.

D'autres manifestations

Le 4 février prochain aura lieu une manifestation au carrefour giratoire de l'autoroute 20 à Mont-Joli. Cet événement fera écho à un autre rassemblement prévu à Forestville sur la Côte-Nord.

Ces événements seraient en quelque sorte un exercice préparatoire à une grande manifestation qui aura lieu à Ottawa le 27 février.

Le front commun souhaite mobiliser le plus de citoyens possible de l'Est du Québec. L'objectif : manifester sur la colline parlementaire et rencontrer la ministre Diane Finley afin de lui faire part des impacts que cette réforme aura dans les régions de l'est du pays.

En attendant, le collectif sera présent sur le web avec le site « lefrontcommun.org. »

Toute l'information concernant la mobilisation contre la réforme de l'assurance emploi y sera regroupée, telles les manifestations prévues, ou encore les pétitions et autres actions.