Pétrolia : Forages controversés à Gaspé

Pétrolia à Gaspé : le ministre Blanchet hausse le ton

Le ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, le ministre des Régions, Gaétan Lelièvre et le maire de Gaspé (Archives) Le ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, le ministre des Régions, Gaétan Lelièvre et le maire de Gaspé, François Roussy (Archives)  Photo :  Jean-Luc Blanchet

Le ministre de l'Environnement du Québec, Yves-François Blanchet, s'impatiente et invite la Ville de Gaspé et Pétrolia à accélérer leurs discussions sur l'exploration du puits Haldimand numéro 4.

« Je vais changer le niveau de langage, je vais dire aux deux parties qu'on va arrêter de parler pour parler, là. » — Yves-François Blanchet, ministre de l'Environnement

Les discussions piétinent entre l'entreprise, le gouvernement du Québec et la Ville de Gaspé. La pétrolière n'a toujours pas amorcé les travaux de forage exploratoire, bloqués par un règlement municipal adopté par la Ville.

« On va régler l'affaire dans des délais courts, dans le meilleur intérêt de tout le monde, c'est-à-dire pour la population de Gaspé, la santé et la sécurité de façon absolument indiscutable. Et dans l'intérêt de Pétrolia, dans des perspectives de développement qui sont tout à fait valables. Autrement dit, on n'opposera pas l'environnement et le développement », a déclaré le ministre.

Le ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre, a pour sa part évoqué la complexité du dossier - un premier dossier litigieux au Québec impliquant une entreprise pétrolière.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook