Gaspésie-Les Îles : livraison de la première phase du parc éolien de Lac Alfred

Le parc éolien du Lac-Alfred entre en production

Le promoteur EDF Énergies Nouvelles Canada a livré officiellement lundi à Hydro-Québec la première phase du parc éolien du Lac-Alfred, près de Saint-Irène, dans la Matapédia. Une fois complété, le parc deviendra le plus puissant au Québec, voire au Canada.

Le parc devait être livré à Hydro-Québec le 1er décembre dernier. Énergies Nouvelles Canada devra payer des pénalités financière de 8000 $ par jour de retard, soit une facture totale d'environ 400 000 $ à la société d'État.

Les 75 éoliennes tournent maintenant au parc du Lac Alfred. Elles représentent la moitié de la capacité totale du parc, qui sera complété dès l'an prochain.

Avec une capacité de production de 300 mégawatts, le parc peut alimenter jusqu'à 50 000 foyers québécois en électricité.

Les travaux, amorcés en 2010, ont nécessité 700 millions de dollars d'investissements. EDF Énergie a dû faire preuve d'ingéniosité en raison des défis posés par l'emplacement du parc.

« Un total de 133 km de routes a été construit cette année, c'était tout un défi! De faire en sorte que les grues puissent avoir accès facilement, de passer 180 km de réseau collecteur, dont il faut comprendre qu'il n'y a rien ou à peu près rien d'aérien en terme de filage, tout est souterrain, sous les routes », raconte l'agent de liaison pour EDF Énergies Nouvelles Canada, Pierre Langlois.

Des retombées pour la Matapédia

La Matapédia va bénéficier des retombées de ce parc éolien. Le promoteur versera 750 000 $ par année aux municipalités liées au projet. Les municipalités de La Rédemption, Saint-Cléophas, Sainte-Irène et Saint-Zénon-du-Lac-Humqui doivent ainsi recevoir leur part pendant les 20 ans du contrat de l'entreprise avec Hydro-Québec.

D'après le reportage de David Vachon