Fermeture du CHSLD de Rivière-Ouelle : une séparation douloureuse

Le reportage de Réjean Desmeules

La fermeture du Centre de soins de longue durée Thérèse-Martin, à Rivière-Ouelle, met en lumière la difficulté pour les personnes âgées de finir leurs jours dans leur village.

Jean-Yves Gagnon, un peintre débosseleur, a passé sa dernière journée à la maison vendredi. Il souffre de sclérose en plaques depuis 30 ans. Son état s'est progressivement aggravé au fil des ans et il se déplace maintenant en fauteuil roulant.

Comme son état de santé se détériore, Jean-Yves Gagnon requiert de plus en plus de soins. L'an dernier, sa conjointe et lui ont perdu les services d'une cousine qui venait leur donner un coup de main à la maison.

Hélène Gagnon Hélène Gagnon

Les soins à domicile ne suffisent plus parce qu'ils ont diminué au fil ans. « Il y avait du personnel du CLSC qui venait le soir il y a 15 ans, 16, 17 ans. C'est pour cela que moi je me dis, le service à domicile-là, je n'y crois pas », souligne la conjointe de M. Gagnon, Hélène Gagnon.

Elle a bien tenté de trouver de l'aide pour prendre soin de son conjoint, mais il s'agit d'une responsabilité de 24 heures sur 24, 7 jours par semaine. « Je l'ai fait quelques mois à l'automne. Et puis je me suis épuisée suite à cela. Alors, on a pris la décision de demander un placement en CHSLD », raconte-t-elle.

L'heure de la séparation

La séparation est difficile pour le couple. Jean-Yves Gagnon aurait préféré demeurer à Rivière-Ouelle, mais comme le Centre Thérèse-Martin ne prend plus de nouveaux patients, le couple s'est tourné vers le Centre d'Anjou, à Saint-Pacôme.

En début d'après-midi vendredi, Hélène Gagnon préparait son conjoint pour le grand départ, tout en se disant n'avoir pas le choix.

L'autobus de transport adapté a finalement pris la route de Saint-Pacôme. Un trajet d'à peine cinq kilomètres, mais c'est peut-être le bout de chemin qui aura été le plus difficile en 47 ans de vie commune.

D'après le reportage de Réjean Desmeules

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook