Cap-Chat : bientôt une formation pour travailler à Orbite Aluminae

Travaux à l'usine Orbite de Cap-Chat en décembre 2012 Travaux à l'usine Orbite de Cap-Chat en décembre 2012  Photo :  Jean-François Deschenes

La formation de technicien pour travailler dans l'usine d'Orbite Aluminae à Cap-Chat sera offerte à partir du 25 février.

Seulement 20 candidats seront retenus pour suivre le cours Opération et contrôle de procédés industriels.

Les personnes intéressées doivent détenir un diplôme d'études secondaires ou au minimum avoir réussi leur cours de quatrième secondaire si elles ont une expérience pertinente sur le marché du travail.

La formation sera en grande partie offerte à Sainte-Anne-des-Monts.

La formation ne garantit pas par la suite un emploi à l'usine de transformation d'alumine, même si les spécialistes d'Orbite ont travaillé au plan de formation et que l'usine accueillera les stagiaires.

Les diplômés seront invités à postuler à Orbite, mais aussi ailleurs, selon leurs intérêts, dans le domaine minier ou celui des pâtes et papier, explique la coordonnatrice de la formation, Christine Dugas du groupe Collégia.

Orbite se réserve le droit embaucher les diplômés de son choix.

Le directeur des relations avec le milieu d'Orbite Aluminae, André Lemieux, explique que c'est tout de même une occasion pour plusieurs Gaspésiens d'accéder aux postes offerts par l'entreprise. « L'individu qui aura suivi cette formation aura une longueur d'avance sur l'ensemble de personnes qui postuleront sur les différents postes », précise M. Lemieux.

Dilemne pour les anciens travailleurs

Plusieurs anciens travailleurs d'Orbite Aluminae, mis à pied au printemps, sont prêts à suivre la formation, mais ils aimeraient qu'elle soit payée par leur ancien employeur.

Johny Kenney, par exemple, se dit incapable de suivre un programme de 16 mois avec les seules prestations d'assurance-emploi comme revenu.

Emploi Québec lui a de plus confirmé qu'il perdrait la moitié de ses primes en plein milieu du programme. « Il me resterait huit mois de formation après la fin de mon chômage. Ça me donnerait 240 $ par semaine pendant huit mois ce qui n'est pas convenable pour un père de trois enfants », fait valoir M. Kenney.

Des soirées d'information sont prévues au cours des prochains jours.