Bas-Saint-Laurent : une bonne saison en perspective pour les stations de ski

Skieur à Val-Neigette Skieur à Val-Neigette

Les tempêtes du temps des Fêtes font le bonheur des skieurs et des planchistes, mais aussi des stations de ski du Bas-Saint-Laurent.

Des dizaines de centimètres de neige sont déjà tombés sur les pistes des centres de ski de la région.

« L'année passée, on a commencé le 23 décembre, ça fait qu'on est contents d'avoir de la neige plus de bonne heure cette année », s'est exclamé Anthony Rousseau, sur sa planche à neige, au Mont-Saint-Mathieu. « Il fait vraiment froid, mais les pistes sont super belles. C'est le fun à descendre! », a pour sa part lancé Philippe April, avant de se diriger vers le remonte-pente.

Quand la neige est au rendez-vous

Les importantes chutes de neige ont attiré les amateurs de ski et de planche à neige sur les pentes plus tôt cette année. Les centres de ski font des affaires d'or. La direction du Mont-Saint-Mathieu rapporte une augmentation de la vente des abonnements de près de 30 %.

« Habituellement, ça va toujours à la mi-janvier, où on est capable d'offrir 100 % du domaine skiable. Cette année, dès la période des Fêtes, toutes les pistes étaient vraiment disponibles », explique le directeur du Mont-Saint-Mathieu, François April.

Même son de cloche du côté de la station Val-Neigette. « Pour les billets journaliers, depuis qu'on a ouvert la station pour le temps des Fêtes, ça va très bien. Même que je dirais que ça va mieux que l'année passée », affirme la responsable des communications, Sheila Bélanger.

Ce bon début de saison compense les pertes subies l'an dernier, alors que la saison avait pris fin abruptement à la mi-mars.

« L'année passée je ne suis pas venu beaucoup, mais cette année, je vais essayer d'en faire plus souvent. » — François Saindon-Guérette, skieur

Les skieurs et les planchistes qui ont commencé leur saison tôt devraient en faire plus souvent et plus longtemps cette année.

« Je vous dirais que pour nous ça va avoir un effet direct. Quand les gens commencent à faire du ski tôt, on dirait qu'ils en font plus durant la saison que quand ils commencent tard », a fait valoir François April.

Reste à voir si Dame Nature continuera d'exaucer les skieurs au cours des mois à venir.

D'après le reportage de Nancy Caouette