Rimouski : des propriétaires immobiliers insistants

Logements à louer

La directrice de l'Office municipal d'Habitation (OMH) de Rimouski, Francine Saint-Cyr affirme que certains des 25 propriétaires privés avec lesquels l'OMH est associé se montrent insistants pour obtenir davantage de leurs locataires.

Selon Mme Saint-Cyr, l'OMH rimouskois compte 119 ménages qui résident dans des loyers appartenant à des propriétaires privés. Elle constate une pression de plus en plus forte pour que le coût des loyers soit augmenté.

Selon elle, ces augmentations ne se justifient pas toujours. Elle laisse entendre que lorsque l'OMH refuse d'augmenter le loyer, elle se retrouve alors avec un problème majeur sur les bras, puisque la liste d'attente pour l'obtention d'un logement à prix modique est d'environ 200 noms.

La directrice de l'OMH a profité du passage à Rimouski cette semaine de la Commission populaire itinérante sur le droit au logement pour dénoncer cette situation.

Des HLM vétustes

Du même souffle, Francine Saint-Cyr a reconnu que les habitations à loyers modiques de Rimouski sont vétustes puisqu'ils datent de plus de 30 ans.

Elle a admis que l'insonorisation laisse à désirer et que la qualité de vie pour les résidents est loin d'être optimale.

« Rénover coûte très cher et la ville de Rimouski doit, chaque fois, investir 10 % de la facture », a-t-elle fait remarquer. « On essaie de les rénover le plus rapidement possible, mais les sommes disponibles dans les programmes gouvernementaux sont limitées.