Îles-de-la-Madeleine : une réponse à sa plainte 29 ans plus tard

Une boîte aux lettres en milieu rural (archives)

Un Madelinot, Yvon N. Cyr, reçoit une réponse à une plainte déposée à la Commission municipale du Québec 29 ans plus tard.

En 1983, M. Nolet écrit à la Commission municipale du Québec pour dénoncer des irrégularités dans la délivrance des permis de construction au conseil municipal de Cap-aux-Meules. Il reçoit un avis de réception cinq jours plus tard et puis, plus rien.

C'est par des excuses que commence la lettre reçue en août dernier par Yvon N. Cyr de Cap-aux-Meules.

La réponse reçue par M. Nolet indique que selon les compétences actuelles de la Commission municipale, la plainte de M. Nolet a été acheminée au commissaire aux plaintes aux affaires municipales et au développement du territoire. « Le gouvernement donne des médailles pour la bravoure, s'il en donne une pour l'attente, je vais en avoir une », lance le Madelinot.

M. Cyr a soumis il y a cinq mois une autre demande à la municipalité des îles, toujours concernant des permis de construction. Cette fois, le maire des îles, Joël Arseneau, a promis une réponse plus rapide.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook