Un bilan encourageant

Un saumon de l'Atlantique

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune a annoncé que le bilan d'exploitation et la situation du saumon atlantique sont généralement positifs pour la région de la Gaspésie en 2009.

Québec annonce que le bilan d'exploitation et la situation du saumon atlantique sont généralement positifs pour la région de la Gaspésie en 2009.

Le seuil de conservation estimé pour l'ensemble des rivières à saumon du territoire a été dépassé de 32 % cette année, ce qui signifie que les jeunes saumons survivent bien en mer. De plus, la montaison des grands saumons atlantiques dans les rivières de la région a augmenté de façon importante par rapport aux dernières années.

Selon Valérie Bujold, biologiste au ministère, il s'agit d'une bonne nouvelle pour la survie de l'espèce. « C'est une bonne nouvelle quand il y a eu plus de grands saumons parce que les reproducteurs qui produisent beaucoup d'oeufs et qui produisent beaucoup de jeunes saumons, en fait c'est les grands saumons, c'est-à-dire qu'en fait, c'est eux autres qui ont le plus de femelles parce que c'est elles qui transportent les oeufs ».

Une récolte en baisse

Par ailleurs, la récolte totale de saumon en 2009 a diminué de près de moitié comparativement à 2008. Cette diminution s'explique par certaines mesures restrictives comme la remise à l'eau, de plus en plus pratiquée par les pêcheurs.

« Sur certaines rivières, il y a eu des modifications règlementaires afin de remettre à l'eau surtout les grands saumons, mais reste que dans la population en général, dans les pêcheurs de saumon, il y a vraiment une grande conscientisation au niveau de la remise à l'eau », explique Mme Bujold.

Dix des rivières fréquentées par les pêcheurs en Gaspésie ont atteint leur seuil de conservation, soit deux rivières de plus qu'en 2008.

Est du Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook