Des pratiques de pêche au saumon poussent le MPO à faire enquête

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Une image de la vidéo d'un groupe environnemental montrant un saumon rejeté à l'eau après être passé près de 8 min. sur le pont du navire. Une image de la vidéo d'un groupe environnemental montrant un saumon rejeté à l'eau après avoir passé près de 8 minutes sur le pont d'un navire.  Photo :  Watershed Watch Salmon Society

Le ministère fédéral des Pêches et des Océans (MPO) a ouvert une enquête officielle après la publication sur YouTube d'une vidéo montrant des pêcheurs britanno-colombiens qui tardent trop longtemps avant de remettre à l'eau les saumons qu'ils n'ont pas le droit de pêcher.

Cette pratique inquiète, car ces saumons ont alors moins de chance de survivre.

Le directeur du secteur de la côte nord de la Colombie-Britannique pour MPO, Mel Kotyk, explique que des agents du ministère ont été choqués par les images de la vidéo et que des enquêteurs vont s'entretenir avec les représentants des entreprises et des navires qui s'y trouvent afin de déterminer s'il y a lieu d'imposer des amendes ou de déposer des accusations.

Le règlement fédéral oblige les pêcheurs à faire rapidement le tri de leur pêche afin de remettre à l'eau, dans les meilleures conditions possible, tous les poissons qu'ils n'ont pas le droit de pêcher.

La vidéo tournée par un groupe environnemental montre toutefois des pêcheurs de saumon rose au sud de Kitimat qui attendent jusqu'à six minutes avant de faire le tri des poissons sur le pont de leur navire et de les remettre à l'eau à la main et parfois à coups de pied.

Aaron Hill, du groupe Watershed Watch, soutient que les pêcheurs de saumon rose du nord de la province pourraient tuer jusqu'à 167 000 saumons chum, sockeye et autres avec leurs pratiques incorrectes.

Il croit que l'enquête du MPO mènera peut-être à des accusations contre quelques pêcheurs plutôt qu'à une modification des pratiques, mais Mel Kotyk affirme que la question sera abordée autant auprès des individus que de l'industrie dans son ensemble.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet

    Facebook