Or noir à vendre

Oléoduc Northern Gateway : des opposants menacent le CN

vue aérienne du port de Kitimat Le pipeline Northern Gateway se rendrait jusqu'à Kitimat, en C.-B.  Photo :  PC/Darryl Dyck

Des opposants au projet d'aménagement de l'oléoduc Northern Gateway, dans l'ouest du pays, menacent de porter leur attention sur le Canadien National depuis qu'au moins une entreprise pétrolière de l'Alberta, Nexen, a fait part de son intention d'acheminer par voie ferrée du brut jusqu'à la côte du Pacifique, en Colombie-Britannique.

Seize groupes environnementaux ont signé une lettre qui a été envoyée à Montréal au chef de la direction du Canadien National (CN), Claude Mongeau. Ils l'interpellent sur les antécédents du CN en matière de sécurité du transport.

La lettre rappelle notamment qu'en 2005, un déraillement de train a provoqué le déversement de milliers de litres de pétrole et de produits toxiques dans le lac Wabamun, en Alberta. La même année, dans un autre incident, de l'acide s'est retrouvé dans la rivière Cheakamus, qui a été contaminée sur plusieurs kilomètres. De plus, environ 500 000 poissons ont péri.

Les environnementalistes avertissent le CN que s'il décide d'aller de l'avant avec le transport de brut par rail, une vive opposition s'élèvera et que la compagnie pourrait en subir des conséquences.

La production de pétrole à partir des sables bitumineux de l'Alberta dépasse présentement la capacité de transport des oléoducs. Quelques autres projets d'exportation se manifestent, dont celui d'Enbridge avec son oléoduc Northern Gateway.

Enbridge Northern Gateway Project Enbridge Northern Gateway Project  Photo :  Enbridge Northern Gateway Project

En complément

  • or noir à vendre
    dossier -  Or noir à vendre L'exploitation des ressources pétrolières constitue le moteur de l'économie albertaine, mais des projets d'oléoducs actuellement en cours rencontrent de l'opposition.