Écrasement à Richmond en 2011 : 6 survivants lancent une poursuite

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Le fuselage calciné de l'avion Beechcraft King Air qui s'est écrasé à Richmond le 27 octobre 2011. Le fuselage calciné de l'avion Beechcraft King Air qui s'est écrasé à Richmond le 27 octobre 2011.  Photo :  PC/Steve Smith

Six passagers d'un avion qui s'est écrasé dans une rue achalandée près de l'Aéroport international de Vancouver en 2011 ont intenté une poursuite contre la compagnie aérienne.

Le pilote ainsi que le copilote ont succombé à leurs blessures et plusieurs passagers ont été blessés quand l'appareil, un Beechcraft King Air 100 de la compagnie Northern Thunderbird Air, a tenté un atterrissage d'urgence et s'est écrasé sur la promenade Russ Baker Way au début de l'heure de pointe le 27 octobre 2011.

Les sept passagers du vol nolisé à destination de Kelowna ont été secourus et six d'entre eux ont engagé une poursuite pour dommages et intérêts contre Northern Thenderbird Air.

L'action en justice, déposée en Cour suprême de la Colombie-Britannique, soutient que certains des passagers ont aperçu une fuite d'huile sous une des ailes de l'avion, et l'ont rapporté au personnel de la compagnie. Les plaignants soutiennent que malgré cela, le vol a décollé comme prévu.

Peu après le décollage, le capitaine aurait annoncé qu'il allait faire demi-tour et revenir à l'Aéroport de Vancouver en raison d'un problème d'huile.

Les documents de la poursuite stipulent qu'une urgence n'a jamais été annoncée à bord de l'appareil et que la tentative d'atterrissage a été suivie d'un tangage vers la gauche et une descente vertigineuse au sol.

Les six passagers disent avoir subi des blessures et des pertes variées qui comprennent des fractures de la colonne vertébrale, des brûlures, des blessures psychologiques, des pertes de mobilité et des pertes de revenus.

Les affirmations des demandeurs n'ont pas encore été prouvées en Cour.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet

Facebook