Trois solutions pour éviter les accumulations de glace sur le pont Port Mann en C.-B.

Le balayeur créé pour le pont Port Mann. Le balayeurs de câbles créé pour nettoyer la neige et la glace des haubans du pont Port Mann.  Photo :  Gouv. C.-B.

Des ingénieurs ont identifié des moyens d'éviter les accumulations de glace et de neige sur les haubans du pont Port Mann qui relie les communautés de Surrey et de Coquitlam en Colombie-Britannique.

Le 20 décembre dernier, les parebrise de plusieurs automobilistes ont été fracassés par de la glace qui tombait du pont Port Mann.

Le ministère des Transports a annoncé lundi matin que des balayeurs faits sur mesure seraient installés sur les 152 câbles du pont Port Mann qui surplombent le tablier du pont. Ce dernier compte 288 câbles en tout.

Munis de brosses et de grattes, ces balayeurs glisseront le long des câbles à une vitesse de 61 mètres par minute grâce à un système de poulies. Ils enlèveront la neige et la glace qui s'y accumulent.

L'installation des balayeurs doit commencer cette semaine.

Les ingénieurs consultants embauchés par la province vont également tester quatre substances antiadhésives qui pourraient être appliquées sur les câbles pour éviter les accumulations de neige et de glace.

Si les tests sont concluants, les câbles du pont seront recouverts de la substance choisie au cours de l'été.

De plus, les ingénieurs ont trouvé une solution de dégivrage qui pourrait être appliquée de manière préventive sur les câbles du pont, un peu comme la solution de dégivrage dont on asperge les avions avant le décollage quand les conditions météo sont mauvaises.