Zone Yukon

Santé mentale des jeunes yukonnais : il faut un centre de soins dit leur représentant

Centre-ville de Whitehorse au Yukon

Le représentant du bureau de la protection de la jeunesse du Yukon, Andy Nieman, continue de militer en faveur d'un centre de traitement des maladies mentales et des dépendances.

Selon lui, il y a une grande demande pour ces soins chez les jeunes du territoire.

Il note entre autres que la liste d'attente est longue pour recevoir un diagnostic et des soins et que les familles doivent en plus parcourir de longues distances pour accéder aux services.

Andy Nieman ajoute que les parents ne font plus confiance aux services de santé, tant ils sont limités.

« [Les familles] ne tentent même plus d'obtenir des services de traitement, car elles savent qu'elles devront quitter le territoire pour pouvoir y accéder. » — Andy Nieman, bureau de la protection de la jeunesse du Yukon

Andy Nieman est persuadé que la solution doit passer par la réalisation d'une promesse électorale faite par le premier ministre du Yukon Darrell Pasloski lors de la campagne électorale de 2011.

Celui-ci avait alors promis la mise sur pied d'un centre de traitement pour les jeunes spécialisé en santé mentale et en dépendance.

Pour sa part, le défenseur des droits de l'enfance a décidé de mettre en place un groupe de travail pour assurer la création de ce centre de traitement.

En complément

  • zone yukon
    dossier -  Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales.