Accident d'autocar en Oregon : une autre victime a été identifiée

Les équipes de secours sur les lieux de l'accident, le 30 décembre.

La police a révélé l'identité d'autres victimes de l'accident d'autocar qui a fait neuf morts, dimanche dernier, sur une autoroute de l'Oregon, dans le nord-ouest des États-Unis.

Parmi ces victimes figure Youmin Kim, une jeune fille de 11 ans d'origine sud-coréenne visitait des membres de sa famille en Colombie-Britannique.

Entre-temps, le propriétaire de l'autocar, Mi Joo Tour and Travel, ne répond toujours pas aux demandes d'entrevue des journalistes. Sur une note collée à la porte de son bureau de Vancouver, on peut lire que le personnel partage l'immense peine des survivants de l'accident et des familles des victimes et qu'il leur porte assistance.

L'autocar avait principalement à son bord des étudiants originaires de la Corée du Sud participant à un échange scolaire, qui vivaient en Colombie-Britannique ou dans les États de Washington, de l'Oregon et de l'Idaho.

L'accident, qui a fait 9 morts et 26 blessés, est survenu sur l'autoroute 84. Le véhicule, parti de Las Vegas pour se rendre à Vancouver, a heurté un garde-fou pour aller s'écraser dans un ravin vers 10 h 30, dimanche. Le chauffeur, Haeng Kyu Hwang, en aurait perdu la maîtrise, sur une chaussée glacée et enneigée.

M. Hwang, 54 ans, de Vancouver, a survécu à l'accident, mais puisqu'il a été grièvement blessé, les enquêteurs de la police n'ont pu l'interroger jusqu'ici.

Les victimes de l'accident d'autocar

  • Dale William Osborn, 57 ans, de Spanaway, Washington.
  • Oun Hong Jung, 67 ans, et sa femme Joong Wha Kim, 63 ans, de Corée, en visite chez des membres de leur famille à Bothell dans l'État de Washington.
  • Yongho Lee, 75 ans, de Lynnwood dans l'État de Washington.
  • Youmin Kim, 11 ans, de Corée du Sud, en visite chez des membres de sa famille en Colombie-Britannique.
  • Chun Ho Bahn, 63 ans, de Bothell dans l'État de Washington.
  • Ae Ja Kim, 61 ans, de la province de Gangwon en Corée.

L'identité de deux autres victimes n'a pas encore été publiée.