Zone Yukon

Whitehorse : un nouveau président pour le refuge Mae Bachur

Refuge Mae Bachur Whitehorse Le refuge Mae Bachur de Whitehorse, Yukon. (archive)  Photo :  Mae Bachur Animal Shelter

Seann Springford, un consultant financier de Whitehorse a été élu président du refuge pour animaux Mae Bachur jeudi soir, lors d'une élection ordonnée par un juge de la Cour suprême du Yukon.

Le juge Leigh Gower avait pris cette décision la semaine dernière afin de mettre fin à une dispute de plus d'un an dans laquelle l'ancien conseil d'administration accusait le nouveau d'avoir pris illégalement le contrôle de l'organisme.

Une centaine de personnes se sont présentées au centre Thomson pour participer au vote.

C'est l'intervention du conducteur de chiens de traîneau bien connu Frank Turner qui a incité le nouveau venu à accepter de participer à la course.

« Il a dit qu'il faudrait du sang nouveau, » explique Seann Springford. « Je suis impliqué au sein de la communauté canine depuis plusieurs années, j'adore les chiens. J'appuie le mandat du refuge et je crois que je peux y contribuer. »

La course à la présidence s'est faite entre lui et Jordi Jones, la présidente qui soutenait avoir été évincée par Shelley Cuthbert l'an dernier.

Frank Turner est heureux que Seann Springford ait été élu.

« Il connaît bien la communauté, il a l'appui de nombreux citoyens, » note-t-il, « je suis très optimiste. Ça fait partie du changement. »

Seann Springford ajoute qu'il a été membre de la plupart des clubs canins de la ville et a été membre du conseil d'administration de plusieurs d'entre eux.

Il souligne qu'il travaille comme consultant financier ainsi que gestionnaire à l'Hôpital de Whitehorse et qu'il a donc beaucoup d'expérience pour la gestion de comités d'administration.

Les finances du refuge Mae Bachur sont en difficultés. Les dons sont en baisse d'au moins 38 000 $ cette année. Le refuge a annoncé plus tôt ce mois-ci qu'il n'acceptait plus d'animaux et que les employés ne seraient pas rémunérés pour leur travail en décembre.

D'autre part, neuf employés ont été mis à pied depuis le changement de conseil d'administration en 2011.