Mary Polak qualifie d'inacceptable la fermeture du pont Port Mann

pare-brise fracassé Plusieurs pare-brises ont été fracassés par de la glace qui tombait du pont Port Mann.  Photo :  Randi / Twitter

La ministre des Transports soutient que la province n'acceptera pas qu'un pont doive fermer en raison de chutes de glace et dit que la compagnie qui a construit le pont Port Mann devra remédier au problème.

Mercredi après-midi, le pont à Surrey a été fermé pendant plusieurs heures lorsque de la glace s'est mise à tomber des haubans, endommageant des véhicules.

« Nous allons chercher à ce que la compagnie [Kiewit Flatiron] nous donne une solution à long terme pour s'assurer que ça ne se reproduise plus jamais, mais aussi pour régler immédiatement le problème », a dit la ministre Mary Polak.

La compagnie a répondu par communiqué qu'elle travaillait à identifier et implanter une solution le plus tôt possible.

Des automobilistes remboursés

La société d'État responsable du pont Port Mann à Surrey a pour sa part annoncé jeudi qu'elle paiera pour les dommages aux voitures causées par les chutes de glace la veille et remboursera les frais de péages.

Le pdg de la société de financement des transports (Transportation Investment Corporation), Mike Proudfoot, dit que jusqu'à 100 automobilistes qui ont déposé des réclamations auprès de la société d'assurance publique de la province (ICBC) seront remboursés.

Les frais de péage seront également remis aux automobilistes qui se trouvaient sur le pont lorsque la glace s'est mise à tomber des haubans.

Une enquête sur la fermeture du pont

Plus tôt jeudi, M. Proudfoot a admis que le revêtement qui entoure les câbles et qui devait repousser la neige loin du tablier n'a pas fonctionné.

Il a toutefois précisé que les conditions météo étaient extrêmes mercredi. « C'est très rare, surtout dans le Bas Fraser, mais ça arrive et ça a eu des effets similaires sur d'autres ponts à haubans dans d'autres endroits », a-t-il fait valoir.

Cependant, selon Perry Adabar, qui enseigne l'ingénierie des structures à l'Université de la Colombie-Britannique, la structure même du pont pourrait être en cause.

« Les câbles sur ce pont sont inclinés au-dessus du tablier. Si vous regardez les autres ponts dans le Lower Mainland, ils ne sont pas comme ça », a-t-il soutenu.

La société d'assurance publique de la province, ICBC, indique qu'elle a déjà reçu plus de 60 réclamations liées à la chute de glace sur le pont Port Mann.

Le pont de 2,4 milliards de dollars, inauguré au début du mois et où passent plus de 100 000 conducteurs chaque jour, a rouvert ses portes en début de soirée mercredi après une fermeture de plusieurs heures.

Images de la tempête du 19 décembre à Vancouver