Le faible salaire minimum en C.-B. nuit aux femmes, selon un rapport

Dollars canadiens

Les Britanno-Colombiennes gagnent moins que la moyenne nationale des femmes en raison du faible salaire minimum provincial, selon un rapport du Centre canadien de politiques alternatives publié lundi.

Le rapport du groupe de réflexion de gauche a été rédigé par la professeure d'économie et de science politique de l'Université Simon Fraser (SFU), Marjorie Griffin Cohen.

Il conclut que les femmes de la Colombie-Britannique gagnaient 2700 $ de moins annuellement que la moyenne nationale en 2010, alors que dans les années 1990 elles gagnaient un montant équivalent ou plus élevé que la moyenne nationale.

Dans son rapport, Marjorie Griffin Cohen attribue cette situation à la « logique erronée » qui veut qu'il soit bon pour l'économie de la province de maintenir un faible salaire minimum.

Elle ajoute que cette politique nuit aux travailleurs à faibles revenus qui sont en grande majorité des femmes.

Toutefois, les données utilisées dans le rapport ont été récoltées avant que le gouvernement provincial augmente le salaire minimum de 9 $ à 10,25 $ l'an dernier.

Avant cette augmentation, la Colombie-Britannique avait le plus bas salaire minimum au pays.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet

    Facebook