Mike Duffy remboursera ses allocations de logement

Le sénateur Mike Duffy Le sénateur Mike Duffy a prononcé un discours à Halifax mercredi.  Photo :  PC/Devaan Ingraham

Le sénateur de l'Île-du-Prince-Édouard, Mike Duffy, remboursera les allocations de logement qu'il a reçues pour sa résidence d'Ottawa.

M. Duffy souhaite mettre fin à la controverse qui le suit depuis des semaines, mais affirme quand même que sa demeure principale se trouve à l'Île-du-Prince-Édouard.

À la demande d'un comité du Sénat, tous les sénateurs doivent prouver qu'ils résident dans la province qu'ils représentent. Ceux dont la résidence principale est à plus de 100 kilomètres d'Ottawa ont droit à des allocations de logement de 21 000 $ par année.

Le sénateur Duffy a reçu environ 42 000 $ en allocations depuis 2010.

Il affirme avoir fait une erreur d'inattention en mettant Kanata à la place de Cavendish comme résidence secondaire. Il avoue ne pas avoir passé 183 jours par année à l'Î.-P.-É. et se dit heureux de payer le double de taxes puisqu'il ne passe pas assez de temps dans la province.

Le sénateur Duffy a ajouté que les questions entourant son lieu de résidence principale ont miné son travail. Le montant à rembourser est de plus de 30 000 $.

De simples excuses ne suffisent pas, selon le NPD

Pour le porte-parole de l'opposition officielle en matière d'éthique, Charlie Angus, « quand on contrevient aux règles, de simples excuses ne suffisent pas. Il doit y avoir des conséquences ».

Si des documents ont effectivement été falsifiés pour obtenir indûment une allocation de logement, le Sénat devrait immédiatement transmettre ce dossier aux autorités policières, ajoute Charlie Angus dans un communiqué rendu public vendredi.