Coupable d'espionnage, Jeffrey Paul Delisle perd indemnité et décorations militaires

Jeffrey Paul Delisle Jeffrey Paul Delisle  Photo :  PC/Andrew Vaughan

L'ancien officier de la marine canadienne Jeffrey Paul Delisle, reconnu coupable d'espionnage au profit de la Russie, perdra son indemnité de départ, a annoncé mercredi la Défense nationale.

Le gouvernement fédéral agira par ailleurs immédiatement pour récupérer le salaire qui lui a été versé depuis son arrestation en janvier 2012.

Delisle a également été dépouillé de son rang et de ses décorations militaires.

Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, affirme que les gestes posés par l'ancien sous-lieutenant étaient intolérables et inexcusables.

Delisle a été condamné la semaine dernière à 20 ans de prison après avoir plaidé coupable à des accusations liées à la Loi sur la protection de l'information, pour avoir divulgué des informations secrètes aux Russes sur une période de cinq ans.

Il s'agit de la deuxième fois, en un peu plus de deux ans, que le gouverneur général reçoit la demande de révoquer le rang militaire d'un officier.

Russell Williams a été privé de son rang de colonel, en octobre 2010, après avoir été condamné à deux peines de prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle pendant 25 ans, pour les meurtres prémédités de la caporale Marie-France Comeau et de Jessica Lloyd.