Le Festival acadien de Caraquet tente de se renouveler

Le grand tintamarre de Caraquet Le grand tintamarre de Caraquet clôture le Festival acadien(archives).

Les responsables du Festival acadien de Caraquet, au Nouveau-Brunswick, ont convié la population à un remue-méninges, dimanche.

Des participants ont soulevé l'importance d'organiser davantage d'activités populaires ou communautaires.

Pierre Cormier, président du Festival, estime que le remue-méninges a donné des résultats très positifs.

« Comme festival, c'est sûr qu'on veut rester pertinent pour l'avenir. Ça fait 50 ans qu'on existe. On a toujours innové dans nos façons de faire au cours des années. Pour continuer ça, pour nous donner un nouveau souffle dans le fond, on a fait appel à la communauté. C'est un défi chaque fois qu'on fait un festival de deux semaines et plus, le défi de garder l'enthousiasme des gens pendant deux semaines, c'est quelque chose qu'il faut qu'on travaille dessus », explique Pierre Cormier.