Gel sur les parts et le capital de la Coopérative de Caraquet

Gel des ristournes : le reportage de Marie-Claude Frenette

La Coopérative de Caraquet au Nouveau-Brunswick a annoncé jeudi après-midi un gel des parts de ses membres et du capital prêté.

L'administration mentionne qu'environ 350 000 $ ont été retirés de ses coffres depuis novembre.

Cet empressement à retirer les fonds ne serait pas étranger à la venue du nouveau marché d'alimentation Sobey's à Caraquet.

Beaucoup de bruit court à Caraquet depuis l'arrivée de ce concurrent. La Coopérative a perdu à la mi-janvier sa situation de monopole. Elle a aussi récemment investi pour la construction d'une quincaillerie dans un bâtiment voisin.

L'administration affirme toutefois que la venue d'un autre épicier ne menace d'aucune façon la santé financière de la Coopérative. Il est clair, par contre, que l'entreprise pourrait être ennuyée par une crainte ambiante et les sorties de fonds répétitives, d'où le gel actuel.

Le gel ne fait pas l'affaire de tout le monde. Plusieurs commentaires négatifs ont été publiés à ce sujet sur la page Facebook de la Coopérative. Des internautes mettent en doute les explications de l'administration.

Le président, Marcel Garvie, refuse de faire des commentaires. Il dit qu'il n'est pas redevable au public, mais seulement aux 8000 membres de la Coopérative, qu'il décrit comme une entreprise privée.

La Coopérative tiendra vendredi une conférence de presse sur la contribution du mouvement coopératif dans la région.

La Cooperative de Caraquet by Radio-Canada