L'Île-du-Prince-Édouard s'attaque à l'ivresse au volant

L'alcool au volant

Le ministre des Transports de l'Île-du-Prince-Édouard organise un sommet sur le problème de l'alcool au volant dans la province, le 13 février.

La province a l'un des taux les plus élevés au pays de conduite en état d'ébriété.

L'automne dernier, le gouvernement a adopté certaines lois parmi les plus sévères au pays pour contrer l'alcool au volant. Par exemple, dès sa première condamnation, un automobiliste fautif doit installer un antidémarreur dans sa voiture.

Le ministre des Transports, Robert Vessey, veut aller encore plus loin. Il convie au sommet les corps de police de la province, les spécialistes de la lutte contre les dépendances, l'organisme MADD Canada et des représentants des gouvernements. Le but est de trouver d'autres solutions concrètes au problème.

En décembre dernier, le quotidien The Guardian, à Charlottetown, a attribué son titre de personnalité médiatique de l'année au conducteur ivre.

Acadie en direct Afficher le fil complet

Facebook