Un groupe dénonce l'idée d'augmenter la TVH au Nouveau-Brunswick

Jean-Claude Basque Jean-Claude Basque (archives)

L'idée d'augmenter la taxe de vente harmonisée au Nouveau-Brunswick pour lutter contre le déficit budgétaire est mal reçue par un groupe antipauvreté.

Selon Jean-Claude Basque, du Front commun pour la justice sociale, il serait injuste d'augmenter la TVH. Il explique que l'impact serait beaucoup plus important sur les personnes à faible revenu que sur les contribuables mieux nantis.

M. Basque ajoute que les gens qui gagnent un petit salaire ou qui ont des revenus fixes seraient pénalisés.

Le Front commun pour la justice sociale privilégie une augmentation de l'impôt sur le revenu. Cette solution serait, selon M. Basque, plus équitable.

Le ministre des Finances, Blaine Higgs, a évoqué la possibilité d'augmenter la TVH en début de semaine dans le cadre de ses consultations prébudgétaires.

Le premier ministre David Alward a pour sa part expliqué qu'un référendum sur la question pourrait avoir lieu avant les prochaines élections de 2014.