Éditorial d'un expert américain sur la taille du homard

La fin du petit homard ?

Un article parut sur un site web américain soulève la gogne chez les pêcheurs de homards de l'Île-du-Prince-Édouard.

John Sackton, éditeur du site Seafood.com, a écrit un éditorial appuyant les pêcheurs du Nouveau-Brunswick qui demandent une augmentation de la taille du homard. Selon lui, il n'existe plus de marché pour les petits homards.

Cet article a suscité de fortes réactions du côté des pêcheurs de l'Île-du-Prince-Édouard qui affirment avoir un marché niche pour le petit homard. Selon l'éditorial, les pêcheurs de l'Î. - P. - É. ont tort de continuer à transformer du petit homard.

M. Sackton affirme qu'il n'y a plus de marché pour le petit homard et que ce homard, qui se vend congelé, est de moindre qualité.

M. Saxton ajoute que l'augmentation de la taille du homard pourrait ouvrir d'autres marchés plus lucratifs.

Le président de l'Association des pêcheurs, Michael McGeoghegan. Le président de l'Association des pêcheurs, Michael McGeoghegan.
« On est vraiment très choqués » — Michael McGeoghegan, président de l'Association des pêcheurs de l'Î.-P.-É.

En 2010, Sackton nous avait conseillé de rester à 72 mm et de garder notre marché de niche, et maintenant il change son fusil d'épaule et critique la qualité de notre homard, affirme le président de l'Association des pêcheurs, Michael McGeoghegan.

John Sackton est très influent dans l'industrie nous dit le président des pêcheurs de l'île. L'impact de cet article se fera donc sentir sur les pêcheurs de l'Île-du-Prince-Édouard.

L'article de John Sackton donne de la crédibilité aux pêcheurs du N.-B.

Christian Brun, directeur général de l'Union des pêcheurs des Maritimes Christian Brun, directeur général de l'Union des pêcheurs des Maritimes

« Ça donne plus de poids aux arguments qu'on est en train de faire (...) et cette thèse-là que le petit homard qu'il est important de l'éliminer dans les marchés parce que c'est ça qui fini par faire baisser les prix. » - Christian Brun, directeur général de l'Union des pêcheurs des Maritimes

Ce sera au ministre des Pêches de trancher sur la question de la taille minimale du homard pêché.