Températures extrêmes au N.-B.

Les refuges pour sans-abris connaissent une hausse d'achalandage
Étienne Dumont nous parle du froid sibérien dans le Nord-Ouest

Des écoles du nord-ouest du Nouveau-Brunswick sont fermées, mercredi, à cause du froid extrême qui sévit dans la région.

À 6 h, le thermomètre indiquait -34 degrés Celsius à Edmundston. Le froid ressenti en tenant compte du vent était de -40 degrés Celsius.

Ce n'est pas la première fois que le nord-ouest subit des températures aussi froides.

« Disons que ce n'est pas nécessairement quelque chose de fréquent. Cependant, on ne fracasse quand même pas de record de température de froid. Il faut essayer de limiter un peu nos activités à l'extérieur. Il faudra quand même attendre à environ mardi de la semaine prochaine avant que nos températures retournent près des normales saisonnières », explique Claude Côté, météorologue d'Environnement Canada.

Énergie Edmundston a enregistré aujourd'hui des pointes de consommation avoisinant les 66 mégawatts; c'est 20 % de plus que la moyenne de janvier.

Énergie Edmundston Énergie Edmundston  Photo :  Étienne Dumont/Radio-Canada

En période de grand froid, la collaboration du public est de mise. La compagnie a d'ailleurs demandé aux gens de réduire leur consommation d'énergie durant les heures de pointe, entre 7 h et 12 h 30.

Les districts scolaires ont donc fermé les écoles dans les régions suivantes : Edmundston, Grand-Sault, Perth-Andover, Plaster Rock, Centreville, Florenceville-Bristol et Bath.

« Il y a le refroidissement éolien qui est pris en ligne de compte. Il y a la température réelle qui est prise en ligne de compte aussi et voir si ça va fluctuer pendant la journée. Aujourd'hui, on nous annonçait un froid qui était constant pendant toute la journée. On va réévaluer la situation demain matin. » - Bertrand Beaulieu, directeur général,District scolaire francophone du nord-ouest

L'avertissement de refroidissement éolien est aussi en vigueur à l'Île-du-Prince-Édouard et dans le nord de la Nouvelle-Écosse.