La commercialisation de saumons atteints d'anémie infectieuse est permise

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Les explications de Michel Corriveau

Environ 240 000 saumons d'élevage de Cooke Aquaculture en Nouvelle-Écosse touchés par l'anémie infectieuse seront transformés dans une usine du Nouveau-Brunswick.

Le transport du poisson à une usine de Black's Harbour a commencé la semaine dernière. Il devrait se poursuivre pendant un mois

Cooke est la première entreprise à transformer du poisson affecté par la maladie, en tenant compte de nouvelles procédures établies par l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

La maladie est dangereuse pour le saumon, mais non pour la santé humaine. D'ailleurs, l'étiquetage dans les magasins ne mentionnera pas la présence ou non de la maladie chez le poisson.

Les usines et les camions qui ont transporté le saumon seront désinfectés pour prévenir la propagation de la maladie chez d'autres poissons.

Acadie en direct Afficher le fil complet

Facebook