Le point sur le premier mois de Maritime Bus

Maritime Bus Des autocars du transporteur Maritime Bus (archives)  Photo :  CBC

Le premier mois d'opération de la compagnie Maritime Bus, qui a pris la relève de la compagnie Acadian, ne s'est pas fait sans problèmes. Deux tempêtes, un accident et des difficultés d'horaire ont perturbé le service commencé le premier décembre dernier pour relier l'Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.

Mike Cassidy, propriétaire de Maritime Bus, affirme avoir eu des sueurs froides le 29 décembre. Lorsqu'un de ses véhicules, pris dans une bourrasque soudaine, s'est renversé dans le fossé à Kensington à l'Île-du-Prince-Édouard, avec 33 passagers à son bord. Il n'y a eu aucun blessé et les passagers ont été secourus par des résidents ainsi que le service d'incendie local.

Mike Cassidy ajoute que la fermeture du pont de la Confédération en raison de tempêtes a occasionné des retards et l'annulation de certains trajets. De plus, il a l'intention ce mois-ci, de corriger une erreur de parcours dont il prend l'entière responsabilité.

M. Cassidy confirme que le manque de flexibilité dans les horaires a parfois frustré les clients, qui ont subi des retards et des temps d'attentes beaucoup trop longs.

Malgré des débuts difficiles, Mike Cassidy croit que les nombreux clients qui effectuent des déplacements ou expédient des paquets sont satisfaits du service. Il propose d'ajouter d'autres trajets en 2013.