Pénurie de taxis à Charlottetown

Consommation d'alcool Consommation d'alcool

Les gens qui comptent prendre un taxi après une soirée arrosée à Charlottetown pendant les fêtes devront s'y prendre tôt en raison du manque de taxi.

Kenny Good, de l'entreprise Good Taxi, affirme qu'à certains moments la centrale reçoit 5000 demandes alors qu'il n'y a qu'une centaine de taxis dans toute la ville.

Des propriétaires de bars affirment qu'il peut y avoir des centaines de personnes dans la rue à l'heure de fermeture. En attendant des taxis, la foule peut devenir bruyante et des bagarres peuvent éclater.

Troy Allen, directeur du bar St. James Gate, propose qu'il y ait un plus grand nombre de taxis ou un service d'autobus. Les entreprises de taxi disent toutefois qu'elles ne peuvent embaucher plus de chauffeurs pour travailler seulement pendant quelques heures la fin de semaine.

Un gestionnaire de l'établissement Factory Cookhouse & Dancehall propose qu'on permette aux bars de fermer plus tard, mais la commission des alcools de l'Île-du-Prince-Édouard ne croit pas que cela réglerait le problème.

Selon le chef de police suppléant, Richard Collins, il n'y a pas de solution facile. Il dit que les policiers, les propriétaires de taxi et de bars, ainsi que la commission des alcools pourraient discuter de la situation.

La commission a récemment envoyé des lettres aux propriétaires de bars pour obtenir leurs idées. Elle tiendra bientôt une réunion où il en sera question.

Acadie en direct Afficher le fil complet

Facebook