Les drogues comme le Ritalin et l'Aderral attirent les étudiants universitaires

Étudiants universitaires (archives) Étudiants universitaires (archives)

Les professionnels de la santé dans les universités d'Halifax mettent en garde les étudiants qui ont recours aux drogues en fin de session pour améliorer leur concentration.

L'utilisation de drogues comme le Ritalin et l'Aderral se retrouvent parmi les premiers choix des étudiants universitaires, car elles sont faciles à trouver et sont très abordables. Ces drogues sont normalement prescrites aux patients qui souffrent de déficit d'attention ou d'hyperactivité et peuvent causer des conséquences graves.

Les médecins croient que l'amphétamine peut pallier au déséquilibre des neurotransmetteurs. Cette réaction aiderait les patients à mieux se concentrer. Un effet que recherchent les étudiants qui terminent leur session universitaire.

Jane Collins, infirmière de l'Université St. Mary's, affirme qu'il y a plusieurs effets secondaires attribués à ces médicaments. Ces médicaments agissent un peu comme la cocaïne avec des effets secondaires qui peuvent être similaires et qui peuvent causer une dépendance à long terme.