Des parents à Natuashish lancent un appel à l'aide pour leurs enfants

Des membres du village innu de Natuashish, au Labrador. Le village innu de Natuashish, au Labrador (archives)  Photo :  PC/Andrew Vaughan

Des familles dans la communauté innue de Natuashish, au Labrador, affirment qu'elles sont à bout de ressources pour arrêter leurs enfants d'inhaler des vapeurs d'essence.

Des parents expliquent que plus de 40 enfants et jeunes adultes inhalent des vapeurs d'essence. Ils espèrent obtenir de l'aide des autorités provinciales.

Une mère qui conserve l'anonymat affirme qu'elle a de la difficulté à envoyer son fils en Ontario. Elle dit qu'il a subi un traitement de désintoxication qui n'a pas donné les résultats espérés. Elle souhaite que les services sociaux le placent dans une famille d'accueil.

La dame explique que le plus important pour elle est d'assurer que son fils soit en sécurité. Elle croit que son fils recevrait de meilleurs soins dans une famille d'accueil et qu'il pourrait suivre un plus long traitement de désintoxication.

Une autre mère qui a déjà envoyé son fils en Ontario s'inquiète pour lui. Elle rappelle que des personnes ayant une dépendance aux vapeurs d'Essence se sont suicidées. Elle dit penser aux parents qui ont perdu un enfant ainsi, et qu'elle ne veut pas que son fils suive aussi cette voie.

Les parents organisent une réunion publique, mercredi après-midi, dans l'espoir de trouver des solutions à cette situation qu'ils qualifient de crise.

Acadie en direct Afficher le fil complet

Facebook