La ministre néo-brunswickoise Margaret-Ann Blaney quitte la vie politique

Margaret-Ann Blaney La ministre Margaret-Ann Blaney (archives).

La ministre de l'Énergie et députée de Rhotesay, Margaret-Ann Blaney, quitte ses fonctions. Elle deviendra, à compter du 4 juin, présidente et chef de direction d'Efficacité Nouveau-Brunswick.

Le premier ministre David Alward a annoncé cette nomination mercredi.

Maragaret-Ann Blaney avait récemment été nommée ministre de l'Énergie. Elle était auparavant ministre de l'Environnement.

Mme Blaney affirme quitter la vie politique pour des raisons familiales. Elle se réjouit de pouvoir ainsi passer plus de temps avec sa famille.

Le premier ministre Alward croit que l'expérience acquise par Mme Blaney au sein du Cabinet sera bénéfique à l'agence responsable de la conservation et de l'efficacité énergétique dans la province.

Le ministre des Services gouvernementaux, Craig Leonard, prend en main le portefeuille de l'Énergie. Les questions liées à l'opposition au gaz de schiste seront toutefois confiées au ministre de l'Environnement, Bruce Fitch.

Mme Blaney était aussi ministre responsable de la condition féminine. La ministre de la Justice, Marie-Claude Blais, se charge désormais de cette responsabilité.

Le premier ministre dispose de six mois pour annoncer une élection complémentaire dans Rothesay. Elle aura lieu plus tôt que tard, dit-il, sans préciser une date exacte.

Le chef néo-démocrate Dominic Cardy, qui ne siège pas à l'Assemblée législative, n'écarte pas la possibilité de se porter candidat dans Rothesay.