Calgary : des demandes d'accès à l'information jugées coûteuses

Le conseiller municipal Dale Hodges Le conseiller municipal Dale Hodges  Photo :  CBC

Les élus municipaux de Calgary s'inquiètent des coûts des demandes d'accès à l'information auxquelles répond la Ville.

Selon le conseiller Dale Hodges, les demandes entraînent parfois l'impression de milliers de pages et prennent du temps aux employés.

Il dit avoir entendu, par exemple, parler d'une requête qui aurait nécessité l'impression de 500 000 pages.

Le conseiller fait aussi remarquer que les frais pour les demandes d'accès à l'information, qui sont fixés par le gouvernement provincial, n'ont pas changé depuis 1995.

« Le problème, c'est que les contribuables doivent payer le prix pour couvrir l'augmentation des coûts », explique M. Hodges.

La conseillère Diane Colley-Urquhart soulève une autre inquiétude : la ville reçoit de nombreuses requêtes fantaisistes, incluant une demande de son calendrier des deux dernières années.

« Si les citoyens, et surtout ceux que je représente, veulent savoir quoi que ce soit, ils n'ont qu'à m'appeler. Ils n'ont pas besoin de s'embarquer dans des acrobaties bureaucratiques pour remplir des formulaires de demande d'accès à l'information », recommande M. Colley-Urquhart qui affiche maintenant son calendrier dans Internet.