Favoritisme dans la santé?

Commission Vertes : le médecin des Flames de Calgary témoigne

Le médecin des Flames de Calgary, Jim Thorne Le médecin des Flames de Calgary, Jim Thorne, lors de son témoignage à la Commission Vertes vendredi.  Photo :  Bryan Labby/CBC

La Commission Vertes est revenue sur une controverse survenue en 2009 lorsque les joueurs des Flames de Calgary et leurs proches ont eu droit à une séance de vaccination spéciale contre la grippe A (H1N1).

Les joueurs de hockey albertains avaient été vaccinés contre la maladie dans une clinique privée, pendant que des milliers de citoyens faisaient la file pour recevoir le vaccin et que d'autres repartaient bredouilles.

Vendredi, lors d'une audience publique sur le favoritisme dans l'accès aux soins de santé, le médecin des Flames de Calgary, Jim Thorne, a affirmé que les joueurs de l'équipe étaient prêts à patienter dans les files avec les autres pour recevoir leur vaccin contre la grippe A (H1N1) en 2009, mais qu'ils avaient été privilégiés pour protéger leur vie privée.

M. Thorne a affirmé qu'il avait partagé ses craintes avec une infirmière et que celle-ci lui avait suggéré de faire vacciner les joueurs de hockey dans une clinique privée, après en avoir parlé à ses supérieurs.

Le Collège des médecins de l'Alberta avait ensuite conclu que M. Thorne avait fait une grave erreur de jugement, mais que son intention était bonne.

Un haut fonctionnaire albertain avait quant à lui perdu son emploi pour le rôle qu'il avait joué dans la décision de donner un traitement spécial aux joueurs.

L'infirmière à qui M. Thorne avait parlé en 2009 témoignera lundi.

En complément

Alberta en direct Afficher le fil complet

Facebook